www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'amicale laïque voiron athlétisme
Actualités
Marche nordique : mais pourquoi si peu d’hommes ?!
Commentez cette actualité
9 Février 2021 - AdminNM
Marche nordique : mais pourquoi si peu d’hommes ?!

 

La marche nordique à l’ALV tire son épingle du jeu en cette période de disette sociale. Les pratiquants, en majorité des femmes, sont présentes à chaque sortie dans le respect de la jauge imposée de cinq pratiquants dans l’espace public.

C’est peu et les places sont chères. Mais elles sont là, régulières, motivées, enjouées, chaque semaine, à réclamer leur dose d’oxygène et de nouveaux sentiers, bâtons bien en mains : Anne, Evelyne, Régine, Brigitte, Marie-Sophie, Chantal, Laurence, Béatrice... Ils sont là aussi, Jean-Yves et Jean-François, les deux seuls hommes inscrits à l’activité. En même temps, les plus assidus des assidus, avec respectivement deux et trois séances hebdomadaires.


Mais alors, pourquoi y a-t-il si peu d’hommes dans les rangs de la marche nordique? Jean-Yves, 59 ans, en est persuadé. L’activité est méconnue, les gens ont une image déformée de la marche nordique. « Un truc pépère, pas assez dynamique, de la balade, que des vieux, etc. » Lui-même l’avoue : « Avant de venir essayer, je pensais que c’était de la raquette, dans la neige !! » Mais après une séance découverte proposée par le club en février 2020, il s’aperçoit qu’il n’y connaît, en fait, rien du tout.

« C’était ludique, technique, cardio, avec un peu de renforcement musculaire, pas du tout ce que j’avais imaginé ! Avec ma femme, c’est ce que l’on cherchait, une activité en extérieur et que l’on puisse faire ensemble. » Le confinement en mars a tout arrêté. Les deux époux, ex-Chamoniards, n’ont pu s’inscrire, mais ils sont revenus en septembre, déterminés.  

 

Aujourd’hui, la marche nordique apparaît de plus en plus dans l’organisation des épreuves de trail, en mode libre ou chronométré. Pour preuve que l’activité n’a rien à envier à d’autres sports. Jean-Yves l’apprécie aussi pour cette raison. « C’est de la marche, oui, mais on marche autant avec les jambes qu’avec les bras. Quand on a compris la technique, les bras travaillent sacrément. Les premières fois, c’est pas dans les jambes que j’ai eu des courbatures, mais dans les bras ! C’est vraiment complet. »

Jean-François, 65 ans, acquiesce et poursuit : « J’avais tendance à me voûter, la marche nordique m’apporte beaucoup sur ce plan là. » « Moteur diesel » comme il se définit lui-même, l’ex fonctionnaire de l’Éducation Nationale à la sécurité, travaille assidûment sa mobilité et son cardio. « Même si, dans mon cas, ce sont des efforts ô combien laborieux ! », plaisante celui qui ne rate quasiment pas une seule séance depuis son adhésion.


Découverte il y a dix ans, pratiquée avec des tutos sur Internet, Jean-François comprend rapidement les bienfaits qu’elle lui apporte. Il réalise aussi que l’auto-apprentissage a ses limites. En 2019, il entre au club, renouvelle sa licence en 2020, en passant de une à... trois séances hebdomadaires. « Ce que j’apprécie, c’est la grande latitude de la marche nordique. On peut aussi bien l’appréhender tranquillement que d’une manière intensive. Et ça, c’est une grande liberté ! »


« Je suis sûr que la marche nordique pourrait être un bon complément à d’autres sports, conclut Jean-Yves. Le foot, par exemple. Lors de la trêve hivernale, les joueurs pourraient parfaitement entretenir leur forme avec. Pareil avec le trail, d’ailleurs, l’hiver, en entraînement croisé. » Alors si l’on peut imaginer accueillir d’autres Jean-Yves et Jean-François, pourrait-on aussi faire venir des Alexis, Damien, Enzo, Léo... sur l’activité? Défi à relever.


les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
20/02 >
18/02 >
01/02 >
29/01 >
25/01 >
18/01 >
10/01 >
06/01 >
01/01 >
24/12 >
17/12 >
06/12 >
01/12 >
24/11 >
09/11 >
03/11 >
31/10 >
22/10 >
20/10 >
14/10 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Compétitions Hiver 2021
Rendez-vous club



Les Espaces
- Info covid 15/12 -

Les jeunes athlètes et les adultes sont autorisés, à partir du 15 décembre, à reprendre leurs entraînements sur le stade sans limitation de nombre, que ce soit en pratique encadrée ou non.

Les mesures sanitaires sont toujours de rigueur et nous demandons aux entraîneurs, en particulier à ceux du hors stade, de cependant respecter un nombre raisonnable de pratiquants sur le stade lorsque les groupes de jeunes s'y entraînent.

En dehors de cette enceinte, les entraînements sont possibles, dans la limite de 6 personnes adultes, encadrant compris. Pour les jeunes, le nombre n'est pas limité lorsque la pratique est encadrée.

Nous recommandons également d'éviter jusqu'à nouvel ordre les rassemblements au point de rendez-vous habituel, devant le bâtiment Everest.