www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'amicale laïque voiron athlétisme
Actualités
BILAN DES COACHS SUR LES CHAMPIONNATS DE JUILLET FRANCE & MONDE
Commentez cette actualité
27 Juillet 2022 - AdminSF
BILAN DES COACHS SUR LES CHAMPIONNATS DE JUILLET FRANCE & MONDE
BILAN DES COACHS 
CHAMPIONNATS DE FRANCE & DU MONDE



Athlète : Aloïs GELLENS - U16
Coach : Patrick GELLENS Anne ROGER Nicolas PERRIN-CAILLE
Pointes D'Or & Coupe de France Minimes
Finale Nationale Pointes D'Or. : 12è avec 120 pts
Coupe de France des ligues minimes : Vainqueur du concours de saut à la perche avec 4,20m et membre de l’équipe de la ligue vice-championne de France.
Bilan National à la Perche : 2è MIM avec 4m25 (RP)


Athlète : Myrtille LEMOINE - U20
Coach : Nicolas PERRIN-CAILLE 
France Epreuves Combinées : Abandon
France individuel sur 100m Haies : 15''86 en séries
 
Myrtille  a participé successivement  aux Championnats de France d’Epreuves Combinées U20 les 2 et 3 juillet à Amiens ainsi qu’aux Championnats de France Individuel à Mulhouse le 16 juillet.
 
Elle était qualifiée avec la 12è perf Nationale en heptathlon et pouvait largement croire à une place de finaliste au vu des progrès réalisés en hauteur et au javelot cette année. Malheureusement, Myrtille a vécu un week-end compliqué à Amiens comme elle n’en avait certainement jamais vécu en athlétisme auparavant ! "Sans jambes", une forme physique très en dessous du début de saison prometteur avec comme seul satisfaction un  RP au poids à 9m38. Elle a donc préféré stopper son heptathlon avant le 800m (dernière épreuve de l'heptathlon) en espérant garder un peu de fraicheur pour les France individuels qui suivaient...
 
C’est donc avec l’envie de finir la saison en beauté et de retrouver de bonnes sensations que Myrtille s'est déplacée à Mulhouse où elle était qualifiée sur 100m haies avec la modeste ambition de passer en demi- finale et refaire ou se rapprocher de son chrono du mois de mai en 14’’73. Malgré l’envie, les très bonnes conditions météo et le bon couloir 5 tiré en séries, Myrtille n’a pas retrouvé la "pêche" qu’on lui connait et a subit la course du début à la fin en terminant 8è en 15’’86 bien loin des premières et de son niveau !
C’était une saison de reprise après presque 2 ans sans compétitions à haut niveau et même si les performances et les résultats ne sont certainement pas à la hauteur de ses attentes, Myrtille a quand même encore montré cet hiver et cet été qu’elle faisait bien partie des 13 meilleures françaises de sa génération en combinées !
 
Je ne doute pas de ses capacités à apprendre et à revenir encore plus forte la saison prochaine en U23 !
 
Bravo et bonnes vacances bien méritées.


Athlète : Julien LAMOUROUX - Senior
Coach : Anne ROGER
Open de France : 13è - 7m35 en qualification

Une saison mitigée, trop irrégulière pour sortir une performance de pointe. Il faudra retrouver cette régularité au-delà des 7,30m l'année prochaine. Sa meilleure performance de 7,43m ne reflète pas le niveau qu'il a pu avoir sur certains concours notamment aux interclubs ou encore à Grenoble en juin. Quelques erreurs et tâtonnements techniques ont empêché de transformer cette forme en grosse performance. 

Le concours des open de France nous laisse sur notre faim car c'était un beau concours mais avec seulement trois essais il est resté à la porte de la finale. Il est aussi très rassurant car Julien a enfin retrouvé sa forme et son agressivité sur ce concours. Un peu tard pour cette année... mais de bonne augure pour celle qui arrive! 
 
Cette année, Julien a changé de course d'élan pour passer sur 16 appuis. On est donc prêts pour la suite :-)


Athlète : Lysiane SANTARINI - Senior
Coach : Alain CALANDREAU
France Elite : 3000m steeple 11è en 10'41''61
Open de France : 1500m - 8è en 4'35''74
 
Après une saison hivernale inachevée à cause du COVID et d’une blessure au genou, Lysiane avait à cœur de réussir sa saison estivale. Avec le retour des interclubs, Lysiane savait l’importance de cette compétition par équipes et on a donc démarré une préparation 3000m steeple tout en intégrant quelques petites piqures de rappel pour qu’elle puisse quand même défendre les intérêts de son club sur 1500m. 
 
Pas facile de tout caser, tout étant avancé pour coller avec les France élite le 26 juin. Elle a débuté sur 1500 à Bachelard le 07 mai où elle a réalisé 4’40’’ seule du début à la fin. J’ai du lui écourter la semaine avant la finale interclubs le 22 mai (grosse douleur au genou) et elle court quand même en 4’38’’, ce qui correspond à une très bonne performance. 
 
On a continué à axer la préparation sur steeple et elle a recouru un très bon 1500m à Ambilly (4’36’’) le 04 juin. Le samedi suivant 11 juin, avait lieu un des meilleurs moments de l’année avec le MNEL, Meeting National de l’Est Lyonnais, le grand rendez-vous des demi-fondeurs (plus de 1000 cette année). Lysiane était engagée sur l’épreuve nationale du 3000m steeple où elle a amélioré son record personnel de 2’’ en 10’39’’34, ce qui lui a permis d’être qualifiée au Championnat de France Elite, le 25 juin. L’objectif de la saison étant atteint et compte tenu de cette douleur persistante au genou, je lui donnais un programme restreint pour qu’elle soit apte physiquement à Caen. Victime d’un gros coup de chaleur en début de semaine, je n’étais pas très serein quant à ses chances de réussir mais elle a réalisé une très bonne course, a pris des responsabilités et s’est classée 11 ème  en 10’41’’61, tout proche de son record. J’étais très satisfait de cette performance. 

Du coup, on a décidé d’enchainer le jeudi suivant 30 juin au meeting de Bron où elle a rencontré des conditions très difficiles, gros orage, pluie froide et 1 heure de retard, où elle a encore claqué un 4’38’’ sur 1500m, quasiment seule. En attendant de savoir si elle serait prise pour l’Open de France, elle a couru un nouveau 1500m le 06 juin à Bourgoin (2ème  en 4’35’’11). Dans le doute de ne pas être qualifiée sur 1500m on a refait une séance spécifique steeple en attendant les listes. C’était une précaution inutile puisqu’ elle a été finalement qualifiée sur les 2 distances. Je lui ai conseillé de choisir le 1500m car je ne la voyais pas courir un steeple en plein après-midi avec ces grosses chaleurs. Peu de filles ont confirmé leur participation, du coup la FFA a supprimé les séries du samedi, ce qui correspondait à une finale directe pour Lysiane dimanche 24 juillet à midi. Elle a couru sans complexe et se classe 8ème en 4’35’’74, nouvelle très bonne performance sur une course de championnat France Open !

La saison est terminée, place à un peu de récupération et vivement la reprise pour de nouvelles échéances. 

Merci Lysiane pour ton investissement.


Athlète : Hassan CHADHI - Senior 
Coach : Alain CALANDREAU
Championnat du Monde de Marathon : 17è en 2h09'20

Hassan m’avait demandé de m’occuper de sa préparation après le Marathon de Séville en février. Je lui ai proposé que l’on se penche à deux sur le programme mais il m’a dit qu’il me faisait entièrement confiance et qu’il préférait suivre mon programme à la lettre. Je me suis donc appliqué à lui concocter des semaines à 13 entraînements, seul le dimanche après-midi étant repos.

Il s’agissait de passer en revue toutes les spécificités que présente la course à pied, endurance fondamentale, développement aérobie, séances de côtes, seuil aérobie, allures marathons, footings de régénération, musculation, vélo, PPG, étirements. Je lui envoyais sa planification hebdomadaire chaque fin de semaine et il me restituait son « réalisé » à la fin de la semaine suivante. Il a quasiment toujours fait ce qui était demandé, sauf 2 ou 3 fois pour cause de grosse fatigue. J’avais la volonté de lui augmenter sa charge d’entraînement, surtout en nombre de kilomètres à allure modérée. Ses qualités intrinsèques sont telles qu’il est capable d’enchaîner 12 à 15 x 1000m en 2’45’’, donc il fallait améliorer le temps de maintien de l’intensité puisqu’il trouve régulièrement des problèmes sur les 10 derniers kilomètres. 
 
Hassan a couru un 15km à Capbreton en début de préparation, puis a battu ses records personnels sur semi marathon et 10km, ce qui m’a conforté dans ma démarche et qui a mis l’athlète en confiance. Il a quand même connu deux fins de semaines difficiles, dues à des séances intenses intégrées dans beaucoup de quantité, ainsi qu’un souci à l’ischio-jambier qui l’a poussé à écourter d’une semaine son stage en Haute Savoie. Il s’est envolé à Eugene le 07 juillet et a eu besoin de 3 à 4 jours pour digérer le décalage horaire.

Néanmoins Hassan se sentait en forme et avait bien l’intention de bien figurer sur son 1er championnat du Monde. On a parlé tactique la veille au téléphone, on était sur la même longueur d’ondes, à savoir se caler dans un groupe sur des allures de 2h08’, sans faire d’effort inutile et « ramasser les morts » en fin de course.

Mais un championnat en juillet ne ressemble en rien à un marathon de printemps, avec des lièvres et des coureurs aux intentions uniquement chronométriques.

La course est donc partie sur des allures très lentes, 3’08’’ et 3’12’’ sur les 3 premiers kilomètres et 15’43’’ au 5km. Le 5km suivant s’est couru en 3’03’’ de moyenne (15’14’’) et ensuite il a couru jusqu’au 34ème km à 3’ au kilo avec même un 2’55’’ (faux plat descendant). On l’a même vu aux avants postes le temps de 3 ou 4km, preuve qu’il était en confiance. L’accélération des leaders était prévisible, Hassan s’est concentré à limiter le ralentissement, c’est à ce moment que le cerveau prend vraiment les commandes car l’organisme est très durement éprouvé, soumis aux chocs sur le bitume et aux contraintes physiologiques.

2h09’20’’ en juillet sur une course de championnat, c’est son 3ème chrono de sa carrière. J’ai eu Hassan au téléphone 15’ après l’arrivée, il était satisfait. C’est la 1ère fois qu’un marathonien français passait sous les 2h10’ en grand championnat. Une place de 17ème mondial quand on connait la densité de coureurs dans les pays des hauts plateaux africains, c’est un excellent résultat.

Place maintenant à la récupération et il sera temps de « remettre le couvert » pour aller chercher une qualification aux Jeux de Paris 2024 sur le marathon de Séville en février 2023.

Un grand merci à Hassan pour sa confiance, c’était un énorme challenge.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
28/09 >
28/09 >
28/09 >
14/09 >
19/07 >
19/07 >
08/07 >
06/07 >
28/06 >
23/06 >
22/06 >
22/06 >
16/06 >
14/06 >
08/06 >
07/06 >
02/06 >
25/05 >
20/05 >
18/05 >
Rendez-vous club

REPRISE DES ENTRAINEMENTS 


U7 - Je 15/09 à 17h15

U10 - Me 14/09 à 16h00

U12 - Me 14/09 à 14h00

U14 - Ma 6/09 à 18h00

U16 - Lu 5/09 à  18h30


Piste - Lu 5/09 à 18h30

1/2 fond - Ma 6/09 à 18h30


Trail - Me 31/08 à 18h30

Running - Me 31/08 à 18h30


Athlé Fit - Me 14/09 à 19h15

Marche Nordique - Ma 27/09 à 10h00

COMPÉTITIONS


Les Espaces
AGENDA CLUB

14/09 - Kinder Joy of moving Athlétics
16/09 - 18h30 Run 2k Challenge
22/09 - 18h30 Journée Nationale Marche Nordique

21/10 - AG du club
25 au 28/10 : Stage Energy Kids

10/12 - La Voironnaise Crédit Mutuel 

2023
8/04 : Soirée du Club 

23/06 : Fête du club 

27/08 : Tour du Lac de Paladru 

L'ALV Athlétisme a obtenu 4 labels FFA lors de la dernière campagne de Labellisation.